menu

Un peu d'histoire pour commencer :

Mr BRASSERIE PAPILLONMa passion pour la bière a commencé dans ma jeunesse où avec des voisins on se retrouvait une à deux fois par mois pour des moments conviviaux. On a commencé à brasser de la bière ensemble avec des "kits à bière" et c'est de là que ma passion est née.

En 2016, le poste que j'occupais dans l'événementiel ne me motivais plus. C'est à cette période que j'ai décidé de sauter le pas pour être indépendant et vous l'aurez deviné, ce fût dans la bière ! La même année, j'ai fait mes premiers brassins de 50 litres dans mon appartement.

En mars 2017 sont sorties mes premières Chrysalides. C'était une période où d'innombrables essais ont défilé avant d'obtenir mes premiers PAPILLONS. Pendant l'été qui a suivi, j'ai fondé la société BRASSERIE PAPILLON à Besançon et pour augmenter les volumes, j'ai loué des installations à la brasserie "La Franche". C'est ainsi que j'ai commencé à brasser par cuve de 1000 litres et en fin d'année mes premières bouteilles ont été commercialisées.

J'ai finalement démarré les travaux de ma propre brasserie en 2019, au cœur de la vallée de la Furieuse dans le Jura et plus précisément à Salins-les-bains.
Un an après, en janvier 2020, je brasse enfin dans mes locaux.


Pourquoi ce nom de "La BRASSERIE PAPILLON" ?

Car j'ai voulu un nom neutre sans "jeu de mots", indépendant de mon identité et de la région où je réside. De plus, j'ai souhaité une production légère, douce, élégante, équilibrée et ce nom la résume à merveille !


Pourquoi ce slogan "Brasserie locale, éthique et solidaire" ?

J'ai souhaité une accroche qui reflète mes valeurs et qui soit différente de la concurrence.

LOCALE car la démarche globale de la brasserie est de trouver des fournisseurs et partenaires au plus proche ainsi qu'une distribution des produits en circuit-court. Par exemple, mon fabricant de cartons et mon graphiste sont de Besançon. Je travaille avec des entreprises pour la confection des étiquettes, des bouteilles et leurs lavages sur Beaune. Je me fournis en houblon auprès d'une coopérative alsacienne et les installations de brassage sont françaises.

ETHIQUE car je souhaite être en accord avec mes valeurs en soutenant les entreprises locales. Mes choix sont pris par conviction et non par intérêt financier. Ce qui m'a fait passer par des phases critiques lors de la pandémie ...

SOLIDAIRE car je souhaite grâce à ce projet, valoriser le savoir-faire de proximité et en faire bénéficier au plus grand nombre.


Plusieurs démarches ont été engagées :

BrassicomtoisePour les matières premières : je fais partie de l'association locale "la Brassicomtoise" qui se fournit en céréales bio franc-comtois. Ce collectif a permis de relancer la production d’orge brassicole bio et de soutenir la filière des agriculteurs pour entre autre mieux les rémunérer.

Avec les bouteilles consignées, je cherche à faire prendre conscience de la réduction de nos déchets. Je ne travaille qu'avec des revendeurs qui accepte les consignes.
En gardant la même démarche, j'ai installé un bassin de phyto-épuration pour traiter les eaux usées, un puits canadien pour refroidir la chambre de garde, des panneaux solaires pour l'eau chaude et j'ai isolé avec de la paille et de la laine de mouton.

Pour finir, chaque année, je reverse 1% de mon chiffre d'affaires à une association caritative ou d'entraide telle que "l'Amie de pain" ou "SARA" (Solidarité Avec les Réfugiés d'Arbois).